AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Présentation: Xion E.Hyperion
Vocaloid Rainbow RPG♫★
Bienvenue sur Vocaloid Rainbow, le forum de Role Play. Connecte-toi, ou inscris-toi après avoir lu les règles.



 

Partagez|

Présentation: Xion E.Hyperion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
de la Sombre Vérité

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Chanson du moment: “Truth” by Sakimoto
About You:
RP en cours:
MessageSujet: Présentation: Xion E.Hyperion Jeu 1 Jan - 6:18


XION E.HYPERION

Identité
.

NOM : Xion E.Hyperion
ÂGE : 18 ans
DATE DE NAISSANCE : 15.09
SEXE : ♂
ORIENTATION SEXUELLE : Non dévoilé
GROUPE : Humain
OCCUPATION : Lycéen, Artiste musicien, Travail à mi-temps dans un English café
LANGUES CHANTÉES : Anglais et Japonais
CE QU'IL AIME : Tout ce qui touche à l’Art, vivre pour et avec la musique.
CE QU'IL DÉTESTE : Ce qui dénigre sa vision d'Art.


“If Music is a Place; then Jazz is the City, Folk is the Wilderness, Classical is a Temple and Rock is the Road.”

Physique
.

Intéressé par cet artiste mûri de l’art d’un charme secret et pénétrant, aux traits de métis occidental et asiatique? Debout sur ses 1m74, son corps modestement musclé, son visage maigre, son nez mince et droit, voici un jeune homme qui possède une grande force dans le regard. Ses cheveux soyeux et blonds comme le blé retombent devant ses grands yeux clairs qui rappellent la mer d’un bleu profond et mystérieux. Il s’habit soit de couleur sobre, ça peut être grande chemise et à manche longue, veste noir en dehors, soit dans un style rock punk et/ou gothique sur scène avec les accessoires qui suivent.

    ♦ Particularité: Il est le frère jumeau du défunt Valshe E.Hyperion.


Morale
.

Il se révèle homme au regard perçant, comme s’il essayait de lire en vous. Son sourire paraît parfois placide, parfois mystérieux, parfois provocateur, tandis que ses yeux vous fixent sur tous vos traits sans rien négliger. L’amitié, la confiance, l’amour dans les vrais sens des termes, il ne les cherche pas.

Ce grand avare de paroles déteste les gens qui parle d'espoir et de bonheur sur une note d'excès ridicule. Pour lui, cela n’a jamais existé. Les gens sourissent car ils ont quelque chose en tête se dit-il par exemple. Leurs gestes et leurs mots ne sont pas un hasard. Tout n’est que profit et abus. Remarque, il déteste en fait tout ce qui est exagéré sans raison tout simplement. Même ceux qui dramatisent gratuitement une situation au point de la rendre ridicule pour qu'on les pleure ne lui conviennent pas. Il n'en doute pas que sa façon de voir les choses influent beaucoup sur ses travaux.

Amoureux de la voix humaine, il pense que tous ces soi-disant chanteurs à la voix synthétique crée par l'Homme fait parti de l'absurdité de ce dernier, ne se contentant pas de la voix humaine déjà précieuse et irremplaçable. Ou il peut lui venir également le clair sentiment de dégoût pour les chanteurs humains qui abusent du mixage à des fins vicieuses, dénaturant dit-il, le vrai dur labeur des musiciens. Il voue notamment une haine contre le plagiat et les copies. Des tas de choses qui l'indignent, il y en a. Hélas l'étendu du sujet est plus grand à traiter bien entendu. Craignant inconsciemment que sa réalité se fausse, il préfèrera briser ceux qui s’y opposent. Il est capable de tout pour parvenir à ses moyens. Si ce maître de soi a décidé de quelque chose, il ne changera pas.

Histoire
.

Xion débute sa passion pour la musique en Grande Bretagne sur un piano.

La mort de sa mère l'artiste pianiste et anglaise Emi par un acte suicidaire après avoir été atteinte d'une dystonie aggravée a beaucoup affecté l'enfant émotionnellement. De la famille, ne restent plus qu'un père japonais travaillant dans le domaine scientifique et technologique qui ne quitte jamais son laboratoire de recherche après le départ de sa femme; et un frère jumeau du nom de Valshe avec lequel Xion a passé son temps à grandir les cinq années qui ont suivi à Londres. Artistes dans l'âme, et quelque part en mémoire à leur mère décédée, ils ont passé leur temps à jouer d'instruments et à composer des brouillons de partition musicale aux notes naïves d'enfant. Malgré la présence paternelle qui n'a inclus que l'acte financier et non la présence d'une figure, les deux frères sont restés soudés et ont vécu de véritables moments familiaux ensemble, partageant leur passion pour la musique. Mais le drame qui n'a plus fait de bruit, est revenu pour s'abattre à nouveau sur la famille, emportant sur son passage la vie du jeune Valshe lors d'une terrible nuit d'accident alors âgé seulement de seize ans. Très vite, la vie reprit un cours sinistre. Les funérailles ont révélé un Xion à l'âme meurtri dont le regard n'est concentré que sur le visage quiet et endormi de son double au milieu des chrysanthèmes.

Quelle triste famille. Leur père n'est même pas là. Pauvre garçon. Que va-t-il devenir seul?

Les murmures ont percé ce qui restait de son coeur. Pendant des mois, il est resté seul enfermé chez lui, pour seule compagnie des lettres de rentrée d'argent qui proviennent automatiquement du compte de son père. Le jour de son dix-septième anniversaire arrive alors sans même qu'il s'en rende compte; ou peut-être a-t-il oublié dans l'errance de son âme. C'est là que se passe un évènement qui a complètement chamboulé sa vie: quelqu'un sonne à la porte. Quand il a ouvert, ses yeux se sont écarquillés. Est-ce un miracle? Un rêve? Devient-il fou?


Joyeux anniversaire mon fils chéri.
Joyeux anniversaire mon fils chéri.
Joyeux anniversaire mon fils chéri.


Le visage de sa mère. Il lui semble qu'il rêve éveillé en enlaçant la figure maternelle dans ses bras pendant de longues heures; longues heures qui sont devenus des jours; des jours puis des semaines; avant que la main ne tombe sur le piano, produisant un son en désaccord. Ce soir-là, pleurant de tout son être, il a tenu dans ses bras le corps inerte de sa mère. Les fils électriques se mêlant entre elles sur le sol, ses larmes n'ont cessé de couler, tandis qu'en même temps, il eut affiché un sourire douloureux. Son cœur percé au préalable, la haine s'est faufilé par les fentes. Quittant le pays natal en route pour le laboratoire de son père au Japon, son voyage l'amène à une nouvelle découverte qui le détruit sur place. L'homme scientifique, à nouveau, a mis en marche le projet pour réanimer le frère défunt dans les sous-sols, à l'insu de tous. Xion, apercevant avec surprise et horreur le visage de son frère endormi dans la capsule, devient hystérique. Dans un acte de colère, de folie et de désespoir, il a tenté d'arrêter le projet par la violence. Mais à nouveau, le destin se rit de lui. Son père a toussé et craché du sang sous ses yeux. La maladie emporte doucement et sûrement l'homme qui, dans son dernier souffle, et dans les bras de son fils, prononça les ultimes paroles: «…enfant...notre enfa…les deux…en…sem…».



Un mois après...
Le Japon, grand pays industrialisé qui s'est démarqué du reste du monde par ses dernières technologies les plus avancées, mais qui garde une tradition bien à elle...

Nul ne sait pourquoi, Xion reste au pays du soleil levant après avoir reçu la fortune de son père. Celui-ci refuse par ailleurs d'utiliser ce bien. Juste avant ses dix-huit ans, il intègre le cursus scolaire normal japonaise sous demande de son tuteur, l'oncle qui semble dissimuler un mépris à son égard, et cela dû au fait qu'il n'a pas réussi à avoir sa part de bien du frère dans cette histoire selon le testament qui a été fait devant la loi. Les cours débutent ainsi. Xion sait déjà parler la langue locale, mais ne sait pas l'écrire. La langue japonaise ne l'a jamais intéressé. Il ne semble pas vouloir chercher à la connaître davantage à l'avenir et ne s'accoutume pas à cette nouvelle culture et tradition. Il n'effectue aucune révérence aux plus grands. On lui a fait un accueil s'approchant à de l'hystérie à Tokyo, vu qu'il est étranger. Mais son impassibilité et sa façon d'ignorer cette foule lui ont été favorable à sa solitude. Il se laisse racketter et battre par un groupe à l'école sans riposter ni dire un mot, comme s'il avait déjà abandonné tout intérêt et toute forme d'espoir, voyant les yens tomber par terre comme de vulgaires cailloux. Ce n'est pas ma terre là où je suis né. Ce n'est pas chez moi. Mon chez moi, en ai-je un? De quoi je rêvais déjà? Ai-je déjà rêvé de quelque chose? se répète-t-il. Il en avait perdu sa passion de vue. Un jour, en marchant dans l'enceinte de l'école, il passe devant la salle de musique où le son d'un piano se fait entendre. La partition qui est jouée est une pièce musicale qu'il a eu l'habitude d'entendre. Sa mère l'a joué, et il l'a aussi joué avec son frère.
Son frère. L'image de son frère au milieu des chrysanthèmes lui revient; l'image de son frère endormi dans la capsule lui revient; une flamme de révolte le prend. Révolte pour sa passion de la musique qu'il laisse mourir, révolte pour sa situation instable et son laisser-aller, révolte pour son obligation à se soumettre à des décisions du destin qui n'ont jamais été les siennes. Révolte d'un jeune qui se dit faible. Et le jour où sa vie prend une autre tournure a fait son apparition quand des camarades de sa classe, intéressé par son physique et son très bon accent anglais, lui proposent de venir à l'une des séances de leur bande de rock pour les aider dans la prononciation de la langue. Dès lors que l'un a dégainé sa guitare électrique et a gratté les cordes, les paroles et les barrières du langage ont été levées. Le jeune Xion a poussé la voix devant le groupe face au micro et les partitions, et a rechanté l'exemple qu'on lui a montré. Bouches bées. Applaudissement. Jamais n'aurait-il cru se voir trouver un sens à sa vie avec un vaste choix d'expression dans la musique Rock, là où il pourra exprimer librement ses émotions. Ce style répond totalement à ses sentiments, et instinctivement, il répond en harmonie aux instruments qui l'entourent dans la pièce. On lui découvre une voix grave exceptionnelle, une très bonne oreille musicale et un ressenti prononcé pour la musique, trois choses qu'il va chercher à aiguiser au fil du temps. Il a trouvé très vite sa place au sein de l'équipe en tant que chanteur.

Son japonais s'améliore nettement sur le temps. Il fait parti aujourd'hui du groupe nommé KIKU, dont la signification est Chrysanthème. Il a acquis entre temps le savoir-faire avec une guitare électrique et débute dans la composition lyrique et musicale. Il chante anglais ou japonais, dénonçant des thèmes durs et crus de la vie.
Quotidien: Études du lundi au vendredi (avec 2 samedi en plus par mois), travail à temps-partiel le mercredi soir et les weekends après-midi au soir dans un English Café où les clients japonais viennent boire une tasse de café et améliorer leur anglais en cotoyant un personnel étranger, entraînement les soirées jusqu'à 22h avec sa bande sur les styles d'Alternative rock, Alternative metal, Screamo, Post-hardcore, dans les sous-sol d'un bâtiment de la compagnie d'affaire du père d'un des membres du groupe.
Au fur et à mesure, il a souhaité élargir ses connaissances dans la musique en s'intéressant tout d'abord à l'électro. Il se rend compte qu'il y a plusieurs éléments qui lui sont absolument nécessaires à savoir pour l'aider à faire évoluer son style musical et ne pas seulement se contenter de ce qu'il a déjà acquis,  son but ambitieux étant de toujours trouver un meilleur moyen d'exprimer ce qu'il veut. Il vise notamment l'univers des sons Ambient, Dark, Symphony pour le moment. Quand on lui a parlé d'une faculté musicale renommé pour avoir enseigné à de nombreux artistes de talents, avec une grande avancée en technologie et des machines au son inédit, qui proposait des spécialisations à coût peu élevé, et où très peu sont reçus au concours pour 8h d'étude par semaine, il a été intéressé et s'est présenté en tant que candidat libre. Il réussit son examen. On lui donne des cours le mardi et mercredi à partir de 16h, et les matins du weekend à l'école musicale (en enlevant deux samedi par mois), compte-tenu qu'il doit continuer son parcours de lycée général entre le travail à mi-temps et son groupe de musique. Et c'est là qu'il note l'existence de nombreux Vocaloids dont il a plusieurs fois déjà entendu parler. La première fois qu'il en avait rencontré sur le chemin en dehors de son lycée, une méprise lui est déjà venu pour ces êtres dont on a offert un don musical basé sur des données. Comment a-t-on pu autant déshumaniser la musique était l'une des questions qu'il se pose. L'existence même du Vocaloid dénigre l'existence de sa mère et son frère défunts, chose qu'il ne peut supporter. Arrivera-t-il un jour à accepter cette technologie et à admettre l'existence de son nouveau frère?




Behind the Scene

Qui es-tu ?
.

TON SURNOM WEB : Zeyrord
COMMENT AS-TU DÉCOUVERT LE FORUM ? Voir fiche de mon premier compte.

Règlement
.


CODE DE PRÉSENTATION : Je soussigné Xion E.Hyperion aka Zeyrord avoir lu et approuvé le règlement entier et avoir pris connaissance du contexte, sans quoi j'accepterais toute sanction des administrateurs (et ainsi de moi-même).

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kawaii Cherry

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 19
Localisation : coucou ici ! ah non...là-bas!

Feuille de personnage
Chanson du moment: miki - DIVE INTO BLUE - VOCALOID / 【初音ミク】Shinkai Shoujo - 深海少女 【オリジナル】+ romaji lyrics + MP3
About You:
RP en cours:
MessageSujet: Re: Présentation: Xion E.Hyperion Sam 3 Jan - 22:51

C'est mwa qui te puniraiiit 8D et dois-je te dire bienvenue...? Ouais bon pour la forme xD Bienvenue sur le foruuuum ! Je te fais visiter ? 8DD

Bref je te valide xD

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miki-natsukoe.skyrock.com

Présentation: Xion E.Hyperion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocaloid Rainbow RPG♫★ :: Administration :: Présentations :: Présentations Acceptées-