AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Test d'écriture
Vocaloid Rainbow RPG♫★
Bienvenue sur Vocaloid Rainbow, le forum de Role Play. Connecte-toi, ou inscris-toi après avoir lu les règles.



 

Partagez|

Test d'écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
The Valuable Sheaves

avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 26/06/2012
Localisation : A travers le réseau

Feuille de personnage
Chanson du moment: 사랑은 은하수 다방에서
About You:
RP en cours:
MessageSujet: Test d'écriture Mer 26 Nov - 13:00

Un test de police sur mon écriture pour chercher celui le plus adapté au forum, car sa police actuel fait mal aux yeux à force de lecture.

Ecriture actuel du forum (Georgia):
Dans un petit quartier calme d'Hibiya où le soleil haut tapait sur les toitures, une ombre s'arrêta devant la porte bleue claire d'un appartement du troisième étage dans un immeuble quelque peu triste par ses couleurs blancs et gris, bien trop monotone. La main sonna et on lui ouvrit deux longues minutes après. Le jeune homme derrière la porte, d'une vingtaine d'années avec ses cheveux crépus en pagaille, une cigarette à la bouche et son regard abruti et embêté de devoir se lever, afficha un sourire. "Oh, Val ça faisait un baille mec" accueillit-il en se retournant pour aller vers l'intérieur, laissant la porte ouverte à son ami de longue date. Ce bonhomme de teint un peu mat, maigre au point où on voit quelque partie de son squelette se dessiner à travers sa peau, qui s'étirait haut, long dans ses 1m85, s'appelait Kondo Yusuke. Il vivait seul dans son appartement un peu mal rangé, et où l'odeur de la cigarette et l'alcool empestaient. Son index gratta le nez avant de finir sa cigarette et d'en rallumer une autre. "Alors? Quoi de neuf?" demanda-t-il en allant s'asseoir parterre, dos contre le côté du lit. Valshe s'installa lui aussi à côté en laissant tomber son sac et répondit avec quelque délai: "J'ai besoin d'un toit pour la nuit." A l'entente de la déclaration, Yusuke toussa dans sa bouffée de fumée. "Tu rigoles? Il s'indigna. J'aime coucher avec les filles mais pas avec les gars. Va te chercher une fille et couche avec elle mec." Le jeune britannique ne dit rien, presque avait-il envie de ravaler un soupir de fatigue. Quand son ami vit ça, il arrêta la plaisanterie et dit d'un ton sérieux: "Toi. T'as pas l'air bien. C'est bon reste. Et puis je me suis engueulé avec ma copine, il plaqua sa main derrière la nuque. Elle ne m'a pas donné de nouvelles pendant je ne sais combien de temps, alors on peut considérer ça comme terminé. Qu'elles sont chiantes les femmes." Lorsqu'il eut dit ça, il se leva et alla jusqu'à son petit frigo pour sortir des paquets d’apéritif salés, deux cannettes de bière et les posa sur la table. Il se remit à fumer son rouleau de tabac et continua la discussion.
"Donc? C'est quoi le problème?
- La sorcière est à la maison aujourd'hui, répondit Valshe d'un ton désintéressé.
- J'ai bien fait de me barrer de chez moi il y a longtemps! rit Yusuke. Sérieux, dès que tu peux, prends-toi un appart' et casse-toi de cette maison.
- J'y songe, dit Valshe à voix basse et d'un air grave.
- Hein?" l'ami montra sa stupeur.
En effet, ce dernier l'avait dit sur un ton plaisantin à nouveau. Bien qu'en fait, une part de lui le pensait vraiment.



Ecriture en Arial:
Dans un petit quartier calme d'Hibiya où le soleil haut tapait sur les toitures, une ombre s'arrêta devant la porte bleue claire d'un appartement du troisième étage dans un immeuble quelque peu triste par ses couleurs blancs et gris, bien trop monotone. La main sonna et on lui ouvrit deux longues minutes après. Le jeune homme derrière la porte, d'une vingtaine d'années avec ses cheveux crépus en pagaille, une cigarette à la bouche et son regard abruti et embêté de devoir se lever, afficha un sourire. "Oh, Val ça faisait un baille mec" accueillit-il en se retournant pour aller vers l'intérieur, laissant la porte ouverte à son ami de longue date. Ce bonhomme de teint un peu mat, maigre au point où on voit quelque partie de son squelette se dessiner à travers sa peau, qui s'étirait haut, long dans ses 1m85, s'appelait Kondo Yusuke. Il vivait seul dans son appartement un peu mal rangé, et où l'odeur de la cigarette et l'alcool empestaient. Son index gratta le nez avant de finir sa cigarette et d'en rallumer une autre. "Alors? Quoi de neuf?" demanda-t-il en allant s'asseoir parterre, dos contre le côté du lit. Valshe s'installa lui aussi à côté en laissant tomber son sac et répondit avec quelque délai: "J'ai besoin d'un toit pour la nuit." A l'entente de la déclaration, Yusuke toussa dans sa bouffée de fumée. "Tu rigoles? Il s'indigna. J'aime coucher avec les filles mais pas avec les gars. Va te chercher une fille et couche avec elle mec." Le jeune britannique ne dit rien, presque avait-il envie de ravaler un soupir de fatigue. Quand son ami vit ça, il arrêta la plaisanterie et dit d'un ton sérieux: "Toi. T'as pas l'air bien. C'est bon reste. Et puis je me suis engueulé avec ma copine, il plaqua sa main derrière la nuque. Elle ne m'a pas donné de nouvelles pendant je ne sais combien de temps, alors on peut considérer ça comme terminé. Qu'elles sont chiantes les femmes." Lorsqu'il eut dit ça, il se leva et alla jusqu'à son petit frigo pour sortir des paquets d’apéritif salés, deux cannettes de bière et les posa sur la table. Il se remit à fumer son rouleau de tabac et continua la discussion.
"Donc? C'est quoi le problème?
- La sorcière est à la maison aujourd'hui, répondit Valshe d'un ton désintéressé.
- J'ai bien fait de me barrer de chez moi il y a longtemps! rit Yusuke. Sérieux, dès que tu peux, prends-toi un appart' et casse-toi de cette maison.
- J'y songe, dit Valshe à voix basse et d'un air grave.
- Hein?" l'ami montra sa stupeur.
En effet, ce dernier l'avait dit sur un ton plaisantin à nouveau. Bien qu'en fait, une part de lui le pensait vraiment.



Ecriture en Arial Black:
Dans un petit quartier calme d'Hibiya où le soleil haut tapait sur les toitures, une ombre s'arrêta devant la porte bleue claire d'un appartement du troisième étage dans un immeuble quelque peu triste par ses couleurs blancs et gris, bien trop monotone. La main sonna et on lui ouvrit deux longues minutes après. Le jeune homme derrière la porte, d'une vingtaine d'années avec ses cheveux crépus en pagaille, une cigarette à la bouche et son regard abruti et embêté de devoir se lever, afficha un sourire. "Oh, Val ça faisait un baille mec" accueillit-il en se retournant pour aller vers l'intérieur, laissant la porte ouverte à son ami de longue date. Ce bonhomme de teint un peu mat, maigre au point où on voit quelque partie de son squelette se dessiner à travers sa peau, qui s'étirait haut, long dans ses 1m85, s'appelait Kondo Yusuke. Il vivait seul dans son appartement un peu mal rangé, et où l'odeur de la cigarette et l'alcool empestaient. Son index gratta le nez avant de finir sa cigarette et d'en rallumer une autre. "Alors? Quoi de neuf?" demanda-t-il en allant s'asseoir parterre, dos contre le côté du lit. Valshe s'installa lui aussi à côté en laissant tomber son sac et répondit avec quelque délai: "J'ai besoin d'un toit pour la nuit." A l'entente de la déclaration, Yusuke toussa dans sa bouffée de fumée. "Tu rigoles? Il s'indigna. J'aime coucher avec les filles mais pas avec les gars. Va te chercher une fille et couche avec elle mec." Le jeune britannique ne dit rien, presque avait-il envie de ravaler un soupir de fatigue. Quand son ami vit ça, il arrêta la plaisanterie et dit d'un ton sérieux: "Toi. T'as pas l'air bien. C'est bon reste. Et puis je me suis engueulé avec ma copine, il plaqua sa main derrière la nuque. Elle ne m'a pas donné de nouvelles pendant je ne sais combien de temps, alors on peut considérer ça comme terminé. Qu'elles sont chiantes les femmes." Lorsqu'il eut dit ça, il se leva et alla jusqu'à son petit frigo pour sortir des paquets d’apéritif salés, deux cannettes de bière et les posa sur la table. Il se remit à fumer son rouleau de tabac et continua la discussion.
"Donc? C'est quoi le problème?
- La sorcière est à la maison aujourd'hui, répondit Valshe d'un ton désintéressé.
- J'ai bien fait de me barrer de chez moi il y a longtemps! rit Yusuke. Sérieux, dès que tu peux, prends-toi un appart' et casse-toi de cette maison.
- J'y songe, dit Valshe à voix basse et d'un air grave.
- Hein?" l'ami montra sa stupeur.
En effet, ce dernier l'avait dit sur un ton plaisantin à nouveau. Bien qu'en fait, une part de lui le pensait vraiment.



Ecriture en Comic Sans MS:
Dans un petit quartier calme d'Hibiya où le soleil haut tapait sur les toitures, une ombre s'arrêta devant la porte bleue claire d'un appartement du troisième étage dans un immeuble quelque peu triste par ses couleurs blancs et gris, bien trop monotone. La main sonna et on lui ouvrit deux longues minutes après. Le jeune homme derrière la porte, d'une vingtaine d'années avec ses cheveux crépus en pagaille, une cigarette à la bouche et son regard abruti et embêté de devoir se lever, afficha un sourire. "Oh, Val ça faisait un baille mec" accueillit-il en se retournant pour aller vers l'intérieur, laissant la porte ouverte à son ami de longue date. Ce bonhomme de teint un peu mat, maigre au point où on voit quelque partie de son squelette se dessiner à travers sa peau, qui s'étirait haut, long dans ses 1m85, s'appelait Kondo Yusuke. Il vivait seul dans son appartement un peu mal rangé, et où l'odeur de la cigarette et l'alcool empestaient. Son index gratta le nez avant de finir sa cigarette et d'en rallumer une autre. "Alors? Quoi de neuf?" demanda-t-il en allant s'asseoir parterre, dos contre le côté du lit. Valshe s'installa lui aussi à côté en laissant tomber son sac et répondit avec quelque délai: "J'ai besoin d'un toit pour la nuit." A l'entente de la déclaration, Yusuke toussa dans sa bouffée de fumée. "Tu rigoles? Il s'indigna. J'aime coucher avec les filles mais pas avec les gars. Va te chercher une fille et couche avec elle mec." Le jeune britannique ne dit rien, presque avait-il envie de ravaler un soupir de fatigue. Quand son ami vit ça, il arrêta la plaisanterie et dit d'un ton sérieux: "Toi. T'as pas l'air bien. C'est bon reste. Et puis je me suis engueulé avec ma copine, il plaqua sa main derrière la nuque. Elle ne m'a pas donné de nouvelles pendant je ne sais combien de temps, alors on peut considérer ça comme terminé. Qu'elles sont chiantes les femmes." Lorsqu'il eut dit ça, il se leva et alla jusqu'à son petit frigo pour sortir des paquets d’apéritif salés, deux cannettes de bière et les posa sur la table. Il se remit à fumer son rouleau de tabac et continua la discussion.
"Donc? C'est quoi le problème?
- La sorcière est à la maison aujourd'hui, répondit Valshe d'un ton désintéressé.
- J'ai bien fait de me barrer de chez moi il y a longtemps! rit Yusuke. Sérieux, dès que tu peux, prends-toi un appart' et casse-toi de cette maison.
- J'y songe, dit Valshe à voix basse et d'un air grave.
- Hein?" l'ami montra sa stupeur.
En effet, ce dernier l'avait dit sur un ton plaisantin à nouveau. Bien qu'en fait, une part de lui le pensait vraiment.



Ecriture en Courier New:
Dans un petit quartier calme d'Hibiya où le soleil haut tapait sur les toitures, une ombre s'arrêta devant la porte bleue claire d'un appartement du troisième étage dans un immeuble quelque peu triste par ses couleurs blancs et gris, bien trop monotone. La main sonna et on lui ouvrit deux longues minutes après. Le jeune homme derrière la porte, d'une vingtaine d'années avec ses cheveux crépus en pagaille, une cigarette à la bouche et son regard abruti et embêté de devoir se lever, afficha un sourire. "Oh, Val ça faisait un baille mec" accueillit-il en se retournant pour aller vers l'intérieur, laissant la porte ouverte à son ami de longue date. Ce bonhomme de teint un peu mat, maigre au point où on voit quelque partie de son squelette se dessiner à travers sa peau, qui s'étirait haut, long dans ses 1m85, s'appelait Kondo Yusuke. Il vivait seul dans son appartement un peu mal rangé, et où l'odeur de la cigarette et l'alcool empestaient. Son index gratta le nez avant de finir sa cigarette et d'en rallumer une autre. "Alors? Quoi de neuf?" demanda-t-il en allant s'asseoir parterre, dos contre le côté du lit. Valshe s'installa lui aussi à côté en laissant tomber son sac et répondit avec quelque délai: "J'ai besoin d'un toit pour la nuit." A l'entente de la déclaration, Yusuke toussa dans sa bouffée de fumée. "Tu rigoles? Il s'indigna. J'aime coucher avec les filles mais pas avec les gars. Va te chercher une fille et couche avec elle mec." Le jeune britannique ne dit rien, presque avait-il envie de ravaler un soupir de fatigue. Quand son ami vit ça, il arrêta la plaisanterie et dit d'un ton sérieux: "Toi. T'as pas l'air bien. C'est bon reste. Et puis je me suis engueulé avec ma copine, il plaqua sa main derrière la nuque. Elle ne m'a pas donné de nouvelles pendant je ne sais combien de temps, alors on peut considérer ça comme terminé. Qu'elles sont chiantes les femmes." Lorsqu'il eut dit ça, il se leva et alla jusqu'à son petit frigo pour sortir des paquets d’apéritif salés, deux cannettes de bière et les posa sur la table. Il se remit à fumer son rouleau de tabac et continua la discussion.
"Donc? C'est quoi le problème?
- La sorcière est à la maison aujourd'hui, répondit Valshe d'un ton désintéressé.
- J'ai bien fait de me barrer de chez moi il y a longtemps! rit Yusuke. Sérieux, dès que tu peux, prends-toi un appart' et casse-toi de cette maison.
- J'y songe, dit Valshe à voix basse et d'un air grave.
- Hein?" l'ami montra sa stupeur.
En effet, ce dernier l'avait dit sur un ton plaisantin à nouveau. Bien qu'en fait, une part de lui le pensait vraiment.



Ecriture en impact:
Dans un petit quartier calme d'Hibiya où le soleil haut tapait sur les toitures, une ombre s'arrêta devant la porte bleue claire d'un appartement du troisième étage dans un immeuble quelque peu triste par ses couleurs blancs et gris, bien trop monotone. La main sonna et on lui ouvrit deux longues minutes après. Le jeune homme derrière la porte, d'une vingtaine d'années avec ses cheveux crépus en pagaille, une cigarette à la bouche et son regard abruti et embêté de devoir se lever, afficha un sourire. "Oh, Val ça faisait un baille mec" accueillit-il en se retournant pour aller vers l'intérieur, laissant la porte ouverte à son ami de longue date. Ce bonhomme de teint un peu mat, maigre au point où on voit quelque partie de son squelette se dessiner à travers sa peau, qui s'étirait haut, long dans ses 1m85, s'appelait Kondo Yusuke. Il vivait seul dans son appartement un peu mal rangé, et où l'odeur de la cigarette et l'alcool empestaient. Son index gratta le nez avant de finir sa cigarette et d'en rallumer une autre. "Alors? Quoi de neuf?" demanda-t-il en allant s'asseoir parterre, dos contre le côté du lit. Valshe s'installa lui aussi à côté en laissant tomber son sac et répondit avec quelque délai: "J'ai besoin d'un toit pour la nuit." A l'entente de la déclaration, Yusuke toussa dans sa bouffée de fumée. "Tu rigoles? Il s'indigna. J'aime coucher avec les filles mais pas avec les gars. Va te chercher une fille et couche avec elle mec." Le jeune britannique ne dit rien, presque avait-il envie de ravaler un soupir de fatigue. Quand son ami vit ça, il arrêta la plaisanterie et dit d'un ton sérieux: "Toi. T'as pas l'air bien. C'est bon reste. Et puis je me suis engueulé avec ma copine, il plaqua sa main derrière la nuque. Elle ne m'a pas donné de nouvelles pendant je ne sais combien de temps, alors on peut considérer ça comme terminé. Qu'elles sont chiantes les femmes." Lorsqu'il eut dit ça, il se leva et alla jusqu'à son petit frigo pour sortir des paquets d’apéritif salés, deux cannettes de bière et les posa sur la table. Il se remit à fumer son rouleau de tabac et continua la discussion.
"Donc? C'est quoi le problème?
- La sorcière est à la maison aujourd'hui, répondit Valshe d'un ton désintéressé.
- J'ai bien fait de me barrer de chez moi il y a longtemps! rit Yusuke. Sérieux, dès que tu peux, prends-toi un appart' et casse-toi de cette maison.
- J'y songe, dit Valshe à voix basse et d'un air grave.
- Hein?" l'ami montra sa stupeur.
En effet, ce dernier l'avait dit sur un ton plaisantin à nouveau. Bien qu'en fait, une part de lui le pensait vraiment.



Ecriture en sans-serif:
Dans un petit quartier calme d'Hibiya où le soleil haut tapait sur les toitures, une ombre s'arrêta devant la porte bleue claire d'un appartement du troisième étage dans un immeuble quelque peu triste par ses couleurs blancs et gris, bien trop monotone. La main sonna et on lui ouvrit deux longues minutes après. Le jeune homme derrière la porte, d'une vingtaine d'années avec ses cheveux crépus en pagaille, une cigarette à la bouche et son regard abruti et embêté de devoir se lever, afficha un sourire. "Oh, Val ça faisait un baille mec" accueillit-il en se retournant pour aller vers l'intérieur, laissant la porte ouverte à son ami de longue date. Ce bonhomme de teint un peu mat, maigre au point où on voit quelque partie de son squelette se dessiner à travers sa peau, qui s'étirait haut, long dans ses 1m85, s'appelait Kondo Yusuke. Il vivait seul dans son appartement un peu mal rangé, et où l'odeur de la cigarette et l'alcool empestaient. Son index gratta le nez avant de finir sa cigarette et d'en rallumer une autre. "Alors? Quoi de neuf?" demanda-t-il en allant s'asseoir parterre, dos contre le côté du lit. Valshe s'installa lui aussi à côté en laissant tomber son sac et répondit avec quelque délai: "J'ai besoin d'un toit pour la nuit." A l'entente de la déclaration, Yusuke toussa dans sa bouffée de fumée. "Tu rigoles? Il s'indigna. J'aime coucher avec les filles mais pas avec les gars. Va te chercher une fille et couche avec elle mec." Le jeune britannique ne dit rien, presque avait-il envie de ravaler un soupir de fatigue. Quand son ami vit ça, il arrêta la plaisanterie et dit d'un ton sérieux: "Toi. T'as pas l'air bien. C'est bon reste. Et puis je me suis engueulé avec ma copine, il plaqua sa main derrière la nuque. Elle ne m'a pas donné de nouvelles pendant je ne sais combien de temps, alors on peut considérer ça comme terminé. Qu'elles sont chiantes les femmes." Lorsqu'il eut dit ça, il se leva et alla jusqu'à son petit frigo pour sortir des paquets d’apéritif salés, deux cannettes de bière et les posa sur la table. Il se remit à fumer son rouleau de tabac et continua la discussion.
"Donc? C'est quoi le problème?
- La sorcière est à la maison aujourd'hui, répondit Valshe d'un ton désintéressé.
- J'ai bien fait de me barrer de chez moi il y a longtemps! rit Yusuke. Sérieux, dès que tu peux, prends-toi un appart' et casse-toi de cette maison.
- J'y songe, dit Valshe à voix basse et d'un air grave.
- Hein?" l'ami montra sa stupeur.
En effet, ce dernier l'avait dit sur un ton plaisantin à nouveau. Bien qu'en fait, une part de lui le pensait vraiment.



Ecriture en serif:
Dans un petit quartier calme d'Hibiya où le soleil haut tapait sur les toitures, une ombre s'arrêta devant la porte bleue claire d'un appartement du troisième étage dans un immeuble quelque peu triste par ses couleurs blancs et gris, bien trop monotone. La main sonna et on lui ouvrit deux longues minutes après. Le jeune homme derrière la porte, d'une vingtaine d'années avec ses cheveux crépus en pagaille, une cigarette à la bouche et son regard abruti et embêté de devoir se lever, afficha un sourire. "Oh, Val ça faisait un baille mec" accueillit-il en se retournant pour aller vers l'intérieur, laissant la porte ouverte à son ami de longue date. Ce bonhomme de teint un peu mat, maigre au point où on voit quelque partie de son squelette se dessiner à travers sa peau, qui s'étirait haut, long dans ses 1m85, s'appelait Kondo Yusuke. Il vivait seul dans son appartement un peu mal rangé, et où l'odeur de la cigarette et l'alcool empestaient. Son index gratta le nez avant de finir sa cigarette et d'en rallumer une autre. "Alors? Quoi de neuf?" demanda-t-il en allant s'asseoir parterre, dos contre le côté du lit. Valshe s'installa lui aussi à côté en laissant tomber son sac et répondit avec quelque délai: "J'ai besoin d'un toit pour la nuit." A l'entente de la déclaration, Yusuke toussa dans sa bouffée de fumée. "Tu rigoles? Il s'indigna. J'aime coucher avec les filles mais pas avec les gars. Va te chercher une fille et couche avec elle mec." Le jeune britannique ne dit rien, presque avait-il envie de ravaler un soupir de fatigue. Quand son ami vit ça, il arrêta la plaisanterie et dit d'un ton sérieux: "Toi. T'as pas l'air bien. C'est bon reste. Et puis je me suis engueulé avec ma copine, il plaqua sa main derrière la nuque. Elle ne m'a pas donné de nouvelles pendant je ne sais combien de temps, alors on peut considérer ça comme terminé. Qu'elles sont chiantes les femmes." Lorsqu'il eut dit ça, il se leva et alla jusqu'à son petit frigo pour sortir des paquets d’apéritif salés, deux cannettes de bière et les posa sur la table. Il se remit à fumer son rouleau de tabac et continua la discussion.
"Donc? C'est quoi le problème?
- La sorcière est à la maison aujourd'hui, répondit Valshe d'un ton désintéressé.
- J'ai bien fait de me barrer de chez moi il y a longtemps! rit Yusuke. Sérieux, dès que tu peux, prends-toi un appart' et casse-toi de cette maison.
- J'y songe, dit Valshe à voix basse et d'un air grave.
- Hein?" l'ami montra sa stupeur.
En effet, ce dernier l'avait dit sur un ton plaisantin à nouveau. Bien qu'en fait, une part de lui le pensait vraiment.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~


Dernière édition par Valshe le Mer 26 Nov - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/Zeyrord
The Valuable Sheaves

avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 26/06/2012
Localisation : A travers le réseau

Feuille de personnage
Chanson du moment: 사랑은 은하수 다방에서
About You:
RP en cours:
MessageSujet: Re: Test d'écriture Mer 26 Nov - 13:03

Ecriture en Times New Roman:
Dans un petit quartier calme d'Hibiya où le soleil haut tapait sur les toitures, une ombre s'arrêta devant la porte bleue claire d'un appartement du troisième étage dans un immeuble quelque peu triste par ses couleurs blancs et gris, bien trop monotone. La main sonna et on lui ouvrit deux longues minutes après. Le jeune homme derrière la porte, d'une vingtaine d'années avec ses cheveux crépus en pagaille, une cigarette à la bouche et son regard abruti et embêté de devoir se lever, afficha un sourire. "Oh, Val ça faisait un baille mec" accueillit-il en se retournant pour aller vers l'intérieur, laissant la porte ouverte à son ami de longue date. Ce bonhomme de teint un peu mat, maigre au point où on voit quelque partie de son squelette se dessiner à travers sa peau, qui s'étirait haut, long dans ses 1m85, s'appelait Kondo Yusuke. Il vivait seul dans son appartement un peu mal rangé, et où l'odeur de la cigarette et l'alcool empestaient. Son index gratta le nez avant de finir sa cigarette et d'en rallumer une autre. "Alors? Quoi de neuf?" demanda-t-il en allant s'asseoir parterre, dos contre le côté du lit. Valshe s'installa lui aussi à côté en laissant tomber son sac et répondit avec quelque délai: "J'ai besoin d'un toit pour la nuit." A l'entente de la déclaration, Yusuke toussa dans sa bouffée de fumée. "Tu rigoles? Il s'indigna. J'aime coucher avec les filles mais pas avec les gars. Va te chercher une fille et couche avec elle mec." Le jeune britannique ne dit rien, presque avait-il envie de ravaler un soupir de fatigue. Quand son ami vit ça, il arrêta la plaisanterie et dit d'un ton sérieux: "Toi. T'as pas l'air bien. C'est bon reste. Et puis je me suis engueulé avec ma copine, il plaqua sa main derrière la nuque. Elle ne m'a pas donné de nouvelles pendant je ne sais combien de temps, alors on peut considérer ça comme terminé. Qu'elles sont chiantes les femmes." Lorsqu'il eut dit ça, il se leva et alla jusqu'à son petit frigo pour sortir des paquets d’apéritif salés, deux cannettes de bière et les posa sur la table. Il se remit à fumer son rouleau de tabac et continua la discussion.
"Donc? C'est quoi le problème?
- La sorcière est à la maison aujourd'hui, répondit Valshe d'un ton désintéressé.
- J'ai bien fait de me barrer de chez moi il y a longtemps! rit Yusuke. Sérieux, dès que tu peux, prends-toi un appart' et casse-toi de cette maison.
- J'y songe, dit Valshe à voix basse et d'un air grave.
- Hein?" l'ami montra sa stupeur.
En effet, ce dernier l'avait dit sur un ton plaisantin à nouveau. Bien qu'en fait, une part de lui le pensait vraiment.



Ecriture en Trebuchet MS:
Dans un petit quartier calme d'Hibiya où le soleil haut tapait sur les toitures, une ombre s'arrêta devant la porte bleue claire d'un appartement du troisième étage dans un immeuble quelque peu triste par ses couleurs blancs et gris, bien trop monotone. La main sonna et on lui ouvrit deux longues minutes après. Le jeune homme derrière la porte, d'une vingtaine d'années avec ses cheveux crépus en pagaille, une cigarette à la bouche et son regard abruti et embêté de devoir se lever, afficha un sourire. "Oh, Val ça faisait un baille mec" accueillit-il en se retournant pour aller vers l'intérieur, laissant la porte ouverte à son ami de longue date. Ce bonhomme de teint un peu mat, maigre au point où on voit quelque partie de son squelette se dessiner à travers sa peau, qui s'étirait haut, long dans ses 1m85, s'appelait Kondo Yusuke. Il vivait seul dans son appartement un peu mal rangé, et où l'odeur de la cigarette et l'alcool empestaient. Son index gratta le nez avant de finir sa cigarette et d'en rallumer une autre. "Alors? Quoi de neuf?" demanda-t-il en allant s'asseoir parterre, dos contre le côté du lit. Valshe s'installa lui aussi à côté en laissant tomber son sac et répondit avec quelque délai: "J'ai besoin d'un toit pour la nuit." A l'entente de la déclaration, Yusuke toussa dans sa bouffée de fumée. "Tu rigoles? Il s'indigna. J'aime coucher avec les filles mais pas avec les gars. Va te chercher une fille et couche avec elle mec." Le jeune britannique ne dit rien, presque avait-il envie de ravaler un soupir de fatigue. Quand son ami vit ça, il arrêta la plaisanterie et dit d'un ton sérieux: "Toi. T'as pas l'air bien. C'est bon reste. Et puis je me suis engueulé avec ma copine, il plaqua sa main derrière la nuque. Elle ne m'a pas donné de nouvelles pendant je ne sais combien de temps, alors on peut considérer ça comme terminé. Qu'elles sont chiantes les femmes." Lorsqu'il eut dit ça, il se leva et alla jusqu'à son petit frigo pour sortir des paquets d’apéritif salés, deux cannettes de bière et les posa sur la table. Il se remit à fumer son rouleau de tabac et continua la discussion.
"Donc? C'est quoi le problème?
- La sorcière est à la maison aujourd'hui, répondit Valshe d'un ton désintéressé.
- J'ai bien fait de me barrer de chez moi il y a longtemps! rit Yusuke. Sérieux, dès que tu peux, prends-toi un appart' et casse-toi de cette maison.
- J'y songe, dit Valshe à voix basse et d'un air grave.
- Hein?" l'ami montra sa stupeur.
En effet, ce dernier l'avait dit sur un ton plaisantin à nouveau. Bien qu'en fait, une part de lui le pensait vraiment.



Ecriture en Verdana:
Dans un petit quartier calme d'Hibiya où le soleil haut tapait sur les toitures, une ombre s'arrêta devant la porte bleue claire d'un appartement du troisième étage dans un immeuble quelque peu triste par ses couleurs blancs et gris, bien trop monotone. La main sonna et on lui ouvrit deux longues minutes après. Le jeune homme derrière la porte, d'une vingtaine d'années avec ses cheveux crépus en pagaille, une cigarette à la bouche et son regard abruti et embêté de devoir se lever, afficha un sourire. "Oh, Val ça faisait un baille mec" accueillit-il en se retournant pour aller vers l'intérieur, laissant la porte ouverte à son ami de longue date. Ce bonhomme de teint un peu mat, maigre au point où on voit quelque partie de son squelette se dessiner à travers sa peau, qui s'étirait haut, long dans ses 1m85, s'appelait Kondo Yusuke. Il vivait seul dans son appartement un peu mal rangé, et où l'odeur de la cigarette et l'alcool empestaient. Son index gratta le nez avant de finir sa cigarette et d'en rallumer une autre. "Alors? Quoi de neuf?" demanda-t-il en allant s'asseoir parterre, dos contre le côté du lit. Valshe s'installa lui aussi à côté en laissant tomber son sac et répondit avec quelque délai: "J'ai besoin d'un toit pour la nuit." A l'entente de la déclaration, Yusuke toussa dans sa bouffée de fumée. "Tu rigoles? Il s'indigna. J'aime coucher avec les filles mais pas avec les gars. Va te chercher une fille et couche avec elle mec." Le jeune britannique ne dit rien, presque avait-il envie de ravaler un soupir de fatigue. Quand son ami vit ça, il arrêta la plaisanterie et dit d'un ton sérieux: "Toi. T'as pas l'air bien. C'est bon reste. Et puis je me suis engueulé avec ma copine, il plaqua sa main derrière la nuque. Elle ne m'a pas donné de nouvelles pendant je ne sais combien de temps, alors on peut considérer ça comme terminé. Qu'elles sont chiantes les femmes." Lorsqu'il eut dit ça, il se leva et alla jusqu'à son petit frigo pour sortir des paquets d’apéritif salés, deux cannettes de bière et les posa sur la table. Il se remit à fumer son rouleau de tabac et continua la discussion.
"Donc? C'est quoi le problème?
- La sorcière est à la maison aujourd'hui, répondit Valshe d'un ton désintéressé.
- J'ai bien fait de me barrer de chez moi il y a longtemps! rit Yusuke. Sérieux, dès que tu peux, prends-toi un appart' et casse-toi de cette maison.
- J'y songe, dit Valshe à voix basse et d'un air grave.
- Hein?" l'ami montra sa stupeur.
En effet, ce dernier l'avait dit sur un ton plaisantin à nouveau. Bien qu'en fait, une part de lui le pensait vraiment.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/Zeyrord
The Valuable Sheaves

avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 26/06/2012
Localisation : A travers le réseau

Feuille de personnage
Chanson du moment: 사랑은 은하수 다방에서
About You:
RP en cours:
MessageSujet: Re: Test d'écriture Mer 26 Nov - 13:20

Besoin d'avis de tout le monde. Des préférences? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/Zeyrord


avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 31/03/2013
Age : 20
Localisation : Loin

Feuille de personnage
Chanson du moment:
About You:
RP en cours:
MessageSujet: Re: Test d'écriture Mer 26 Nov - 15:38

J'ai du mal à voir la différence entre chaque écritures que je trouve pour la plupart assez communes :/
Mais si je doit vraiment donner mon avis. Je serait pour "l'Ecriture en Trebuchet MS" qui ressort un peu sans faire mal aux yeux :3

En espérant t'avoir aidée~

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Valuable Sheaves

avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 26/06/2012
Localisation : A travers le réseau

Feuille de personnage
Chanson du moment: 사랑은 은하수 다방에서
About You:
RP en cours:
MessageSujet: Re: Test d'écriture Mer 26 Nov - 18:18

Ah ben tiens! Nous avons les mêmes goûts! XD j'ai pensé à celui-là aussi, mais j'ai préféré laisser les gens s'énoncer. Disons que je demande, car je vais faire un changement général pour tout le monde. Tous les posts seront écrit via l'écriture qui sera choisi, c'est pour ça que je demandais ici. Merci pour ton avis! Wink

D'autres opinions?

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/Zeyrord
Kawaii Cherry

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 20
Localisation : coucou ici ! ah non...là-bas!

Feuille de personnage
Chanson du moment: miki - DIVE INTO BLUE - VOCALOID / 【初音ミク】Shinkai Shoujo - 深海少女 【オリジナル】+ romaji lyrics + MP3
About You:
RP en cours:
MessageSujet: Re: Test d'écriture Mer 26 Nov - 19:45

J'aime bien le Trebuchet MS effectivement :P

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miki-natsukoe.skyrock.com
The Valuable Sheaves

avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 26/06/2012
Localisation : A travers le réseau

Feuille de personnage
Chanson du moment: 사랑은 은하수 다방에서
About You:
RP en cours:
MessageSujet: Re: Test d'écriture Mer 26 Nov - 20:22

Vos désirs sont des ordres mesdemoiselles!
Abracadraaaaa, PLOUF \(x_x)/

Enfin une écriture qui fait pas mal aux yeux! C'est pas non plus le meilleur, mais c'est déjà mieux!

Si vous avez d'autres suggestions d'écriture qui ne font pas partie des choix de forumactif (en gros qu'il faut qu'on rajoute manuellement), envoyez-moi un mp que je vois si ça vaut le coup et ce que je peux faire. Merci!

Sur ce, bonne écriture (Noël)

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/Zeyrord
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Test d'écriture

Revenir en haut Aller en bas

Test d'écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocaloid Rainbow RPG♫★ :: Administration :: Panneau d'Affichage :: Demandes et Requêtes-